Biographie

Sophie Lambert - Autoportrait

Sophie Lambert, de nationalité française, est née en 1965, à Oslo en Norvège.

 

En 1983, elle débute une formation en dessin et arts graphiques à l’atelier Met de Pennighen à Paris, puis en photographie, aux Gobelins, l’école de l’image.

 

Graphiste et illustratrice indépendante, elle fait une incursion dans la production audiovisuelle de 1988 à 1990 et s’installe alors à Londres. Elle y développe sa pratique photographique en noir et blanc, ainsi que le travail de laboratoire. De retour en France, en 1992, elle assiste plusieurs photographes de mode internationaux, avec qui elle effectue un passage vers la couleur et de nombreux voyages. Cependant, bientôt la pratique du dessin reprend et s’intensifie.

 

En 1996, son travail et sa rencontre avec le peintre Pierre Zarcate, soudaine immersion dans la peinture, agit comme une révélation et la plonge dans la recherche artistique. En 1997, elle expose une première série sur toile, Grilles, et en 1998, elle participe à l’exposition Mais que le jaune est beau ! … à l’Espace Ricard – Fondation d’entreprise Ricard, qui organise une vente au profit de La Source, l’association de Gérard Garouste. L’année suivante, Jean-Paul Chatenet lui propose d’exposer dans le cadre d’Audace, à la Chapelle Saint-Louis de la Salpétrière à Paris. En 2000, Julie Ceccaldi et Charles Antoine de Reimpré sélectionnent ses œuvres pour la galerie virtuelle enviedart.com. Elles sont montrées dans divers lieux, puis dans la galerie de la rue de Penthièvre, jusqu’en 2004.

 

Peintures, techniques mixtes et dessins sont exposés, entre autres, au Salon des artistes de l’Hôtel de Ville de Paris, au Salon de Montrouge et plus récemment, lors d’expositions à la galerie Six Elzévir, au Ministère de la culture et de la communication, et en Normandie, à la Gallery By DM. Un ensemble inédit d’encres sur papier, vidéos et installations, était présenté à l’Alliance française de Venise, en février 2015.

 

Actuellement professeur de dessin d’art à Sèvres – Cité de la céramique et à la Ville de Paris, elle a enseigné à l’École Supérieure des Arts Appliqués Duperré – dessin et techniques de représentation – de 1999 à 2008, à l’école Esmod – illustration de la mode – en 2001-2002 et à l’École d’architecture de la ville et des territoires, à Marne la Vallée – croquis perspectif – de 2000 à 2006. Elle exerce une activité pédagogique destinée au jeune public et scolaire au Musée de la céramique de Sèvres et à la Maison Européenne de la photographie de 2007 à 2015. Elle collabore nouvellement avec le Musée Picasso Paris depuis sa réouverture en 2014.